Après San Diego fin janvier, nous sommes partis découvrir la ville de Seattle, située dans l’état de Washington, au nord-ouest des Etats-Unis. 2 jours où nous savions d’avance que la pluie serait au programme, mais à lire différents récits, nous allions nous y plaire. Retour sur ce weekend.

Vol direct depuis Salt Lake en 2h45, puis nous avions opté comme à notre habitude pour un Airbnb. Située sans le quartier de Capitol Hill, notre petite « chambre de bonne » faisait largement l’affaire, le programme du weekend étant de bien se promener et de visiter cette ville de 700 000 habitants intra-muros (4 millions dans la métropole).

Capitol Hill:

Quartier choisi pour sa situation central et ses aspects populaire, jeune et éclectique, nous avons apprécié sa simplicité, ses bars et restaurants animés ainsi que son engagement peu farouche quant aux sujets d’actualité… Trump, le racisme, l’homophobie ici défendus et respectés.

On a pris le petit déjeuné à Espresso Vivace, un brunch à Pettirosso, bu une bière à Comet Tavern ou encore diné chez Quinn’s un soir et à Liberty un autre soir. Nous sommes aussi allés dire bonjour aux skateurs locaux ainsi qu’aux joueurs de softball. Enfin, ville pionnière et icone du bike polo, le club de Seattle n’était malheureusement pas de sortie ce weekend. Dommage.

_mg_4030 _mg_4050_mg_4143 img_4333

Fish Market et le Downtown:

Un de nos premiers souhaits a été de s’empresser aux fameux Fish Market (Pike Place Market) car oui, le poisson et les fruits de mer pêchés au petit  matin cela commençait à nous manquer. Bien que très touristique, nous avons déambulé dans ces galeries, admiré les étalages de crabes mais aussi de fruits et de fleurs avant de se laisser tenter par un Fish & Chips.

_mg_4238_mg_4239_mg_4235

Puis nous avons marché dans le downtown, fait quelques boutiques, traversé Pioneer Square avant de terminer cette longue balade du cote de China Town où nous avons découvert cette fois-ci le métro.

_mg_4254_mg_4299_mg_4281_mg_4310_mg_4321

Ballard, notre coup de cœur :

Dimanche, nous avions opté pour la visite de Ballard, quartier situé au nord de la ville. Nous avons déambulé entre le Farmer’s Market très bobo et les écluses Hiram M. Chittenden Locks. Pas grand-chose a raconte finalement car tout cela se vit plus que ne se visite.

img_4351 img_4350 img_4356 img_4363 img_4366 _mg_4381

Museum of Pop Culture, notre déception :

Nous avions choisi le musée de la Pop Culture mais nous n’avons pas été convaincus. Très difficile de se repérer entre les différentes expositions et un contenu sympa mais pas transcendant pour un endroit qui nous semblait vendre du rêve. Peut-être que les vrai fans de Star Treks et Nirvana auraient en revanche appréciés.

Pour conclure, nous avons passé un super weekend dans une ville moderne qui vous fait oublier le Trumpisme et l’Amérique caricatural. Ici, c’est green, bio, peace and love. On vit sous la pluie mais sous la pluie ca vit !