Nous nous étions donnés rendez-vous à San Francisco pour passer 3 jours avec Mathilde et Baptiste qui commençaient leur Road Trip dans l’Ouest Americain.

Nous nous sommes rejoints dans notre Airbnb non loin du célèbre quartier hippie et branché de Haigh-Ashbury.

DSC_2210 DSC_2208

-Notre airbnb-

Comme si nous nous n’étions jamais quitté, nous les retrouvions après ces quelques mois passés à des milliers de kilomètres dans le berceau de la contre-culture et de la pomme (RIP Steeve).

Pour nous, SF était une bouffée d’air Européenne – cafés et terrasses à tous les coins de rues, boutiques branchées, du monde dans les rues – tout en gardant un charme américain avec ses quartiers résidentiels en plein centre ville rempli de ces jolies maisons victoriennes multicolores.

Les anciennes prisons d’Alcatraz où le « fog » de San Francisco venait apporter une petite touche mystique à la visite. Al Capone n’avait qu’à bien se tenir.

DSC_2228DSC_2263 DSC_2293

Les collines de Russian Hills et la Lombard Street – impressionnantes par sa verdure et ses rues en pente en plein centre ville.  Petit retour en arrière pour Baptiste et David qui se remémoraient les heures passées à jouer au célèbre jeu vidéo « Tony Hawk Pro Skateur ».

DSC_2307 DSC_2350 DSC_2331DSC_2316

Une petite descente avec l’une des icônes de San Francisco, son fameux Cable Car.

DSC_2339

Un passage obligatoire par l’incontournable Chinatown, histoire d’aller contempler les nombreuses étales d’immondes breloques chinoises et d’aller se faire peinturer les ongles à 10 balles par une vietnamienne douteuse, poseuse de vernis comme moi lanceuse de poids professionnelle.

DSC_0028 (2) DSC_0037 (2)DSC_2321

Puis un pique-nique à Dolores Parc où nous nous amusions à observer les hippies, hipster, babos, mexicanos, clodos de la ville. On nous proposa de goûter aux cookies magiques spéciaux Dolores Parc – activité préférée des jeunes du samedi après-midi. Nous nous contenterons de nos cookies chocolat noix de pécans – tape à l’oeil – acheté 10 balles à la boutiques bio avant l’entrée du parc.

DSC_0042DSC_0064

Un café sur la terrasse du Café Flore dans Castro – célèbre quartier représentant le coeur de la communauté gay où flottent drapeaux arc-en-ciel, se baladent des messieurs cul-nus et où l’on admire la fresque géante en l’hommage à Harvey Milk – militant et leader de la communauté gay de SF.

DSC_0016 DSC_0026

Ballade dans les rues de Haigh Ashbury et Mission District avec ses maisons victoriennes (celle de Janis Joplin et la maison Bleue de Maxime Le Forestier trônent encore), ses fresques colorées, ses nombreux parcs avoisinants et sa contre-culture hippie toujours présente, donnent un air à la fois déjantée et paisible. Baptiste passera par la connue boutique de skate pour s’offrir une belle planche à roulette et la tester dans les rues pentues de SF.

DSC_0116 (2) DSC_0093 DSC_0121 (2) DSC_0108DSC_0120 DSC_0118DSC_0112DSC_0103 (2)DSC_0005

Une journée en vélo à longer la baie, les embarcadères et bien-sûr en passant par le géant Golden-Gate.

DSC_0083 (2) DSC_0038 (3) DSC_0020 (3)

Nous aurions pu rester encore une semaine de plus pour profiter de la vie San Franciscaine. Mais nous avons quand même largement eu le temps de profiter et savourer des principales attractions et de la vie paisible et branchée de SF et ses différents quartiers.