Nous avons profité de la venue de Mathilde et Baptiste pour aller passer un week-end tous ensemble, accompagné de notre ami Pat’, dans deux des plus célèbres parcs nationaux de l’Utah.

IMGP5375

Nous nous étions organisés pour les rejoindre à mi-parcours de leur tour de l’Ouest américain. Et c’est ainsi que nous avons pu découvrir les fameux Zion et Bryce National Parks !

Mais partir en week-end camping accompagné d’un américain change littéralement la vision du terme « camping » que nous, bons petits français, pouvions avoir. Plutôt habituée de la tente canadienne de mes parents des années 80, de la couverture en guise de table et de la méthode pâtes au réchaud collantes et gluantes, nous allions être quelque peu estomaqués par l’attirail de l’américain en camping. Je tiens quand même à dire que la : »table bleu de pique-nique en plastique » avait révolutionnée nos semaines de randonnée dans les Pyrénées.

IMGP5432

Nous avions alors le privilège de partir avec la « Camps » de notre légendaire Pat’ qui venait de terminer la renovation complète de cette petite caravane ou plutôt mignonne roulotte.

IMGP5455

Notre week-end commença sous une pluie battante alors que nous retrouvions Baptiste et Mathilde en pleine forme ! Après s’être quittés à San Francisco, ils «  road-tripèrent » le long de la côte Californienne avec de s’attaquer à différents parcs nationaux tels que Sequoia et Grand Canyon, avant une halte à Las Vegas ! Ce n’est donc pas quelques gouttes de pluie qui allaient désormais les perturber…

Ce weekend du 9 et 10 Mai annonçait le lancement de la haute saison pour la visite des parcs nationaux et nous nous en rendions compte en arrivant à Zion National Park, ou nous trouvions difficilement un emplacement pour une tente et une roulotte ! Egalement, l’option camping sauvage s’avérait difficile au vue de la zone protégée. Mais le principale était la : potes, bieres et burgers maison au BBQ en guise de première soirée !

IMGP5446

Après avoir testé la couchette double de la caravane, nous changions de camping samedi matin de bonne heure où un emplacement bien plus agréable s’était libéré. Puis nous  passions le samedi à explorer Zion. La pluie avait cessée et les nuages accrochés aux falaises ocre offraient une atmosphère ténébreuse à ce mythique parc du Grand Ouest. Les intempéries des jours précédents ne nous permettaient pas d’accéder au fameux Angel’s Landing, chemin vertigineux et plutôt glissant à ce jour. Nos restions prudents et options pour une petite marche de chauffe au Temple de Sinawava puis pour une randonnée de 3 bonnes heures en passant par la magnifique Upper Emerald Pool.

DSC_0012 DSC_0104 IMGP5326 DSC_0215 DSC_0179 DSC_0146IMGP5407IMGP5355 IMGP5335 IMGP5378

Retour au camp de base où les chefs cuistots Pat & Bapt’ nous offraient un festin de rois entre côtes d’agneau, betteraves en papillote et oranges au romarin ; le tout au BBQ.

IMGP5442

Dimanche matin, direction Bryce National Park, l’autre mythique parc du sud de l’Utah. Le soleil ayant fait son apparition nous contemplions la route sinueuse pour s’échapper du canyon de Zion et récupérer la I-89. Site entre 2400 et 2700m d’altitude, le vent venait nous rafraichir la frimousse à chaque point de vue aussi spectaculaire les uns que les autres. Les « Hoodoos » – roche taillée par l’érosion –  formaient une armée de bonhommes, certains tenant encore debout la tête décapitée… Le temps d’un pique-nique à Sunset Point, nous voila repartis direction Salt Lake City.

IMGP5531 IMGP5534 IMGP5541 IMGP5542 IMGP5511 IMGP5506 IMGP5502 IMGP5492 IMGP5521 IMGP5546

Ayant parfaitement gérer le timing, nous prenions le temps de nous arrêter en fin d’après-midi dans une source chaude recommandée par des amis de Pat’. Une eau à 30 degrés qui vînt à point après 2 jours de camping… 15 minutes de baignade puis il nous fallut tout de même repartir et cela pour 2 raisons : l’heure tardive et le bruit ainsi que l’odeur que venait nous infliger une famille de « rednecks » avec leur générateur. Expérience culturelle de taille, ce générateur servant à leur offrir de l’oxygène au bout d’un tuyau pour nager sous l’eau. Difficile de comprendre une telle pratique dans un bassin de 15M2 et 2.50m de profondeur où les gens (du moins nous) vennaient savourer la beauté du paysage, l’eau translucide et le silence d’un lieu perdu. IMGP5562 IMGP5570

Puis nous revoilà sur la I-15 où 2h de route nous attendaient avant de présenter notre « house » à Mathilde et Baptiste, premiers amis nous rendant visite.

IMGP5559IMGP5363