Dates trip: 06/01/2021 – 13/01/2021

Après les fêtes de fin d’années passées du coté de Torquay avec notre bande de potes québécois, nous avons fini par mettre les voiles. Enfin il a fallu d’abord revoir les plans, le COVID étant revenu en Australie, cette fois-ci du côté de Sydney. Notre programme est un peu mis à mal, un voyage dont il est très difficile de planifier en ces temps instables. Nous avons des idées, des envies, des options mais gardons en tête que tout peut changer très vite… Alors nous planifions sur une vision courte de 2 semaines.

Frontières entre états à nouveau fermées, nous avons décidé de réduire ce premier chapitre, notre « van trip » de 2 semaines à 1 semaine et de finalement rester dans le Victoria. Le plan de départ étant de se diriger vers Sydney. Nous avons alors opté pour Bright et sa région.

Direction donc la montagne ! Et oui, l’Australie ce n’est pas uniquement les plages et le surf. À 4h au nord de Melbourne se trouve le début des Alpes Australiennes. Rien de comparable à nos Alpes mais tout de même, quelques stations de ski et un sommet culminant à 2228m d’altitude !

Après avoir récupéré le van, nous avons alors entamé notre périple vers de nouvelles contrées.

Avant d’atteindre Bright, je propose à Sarah de nous arrêter à mi-chemin, dans la région que j’ai parcouru à vélo au mois de novembre dernier. Après s’être dépêtrés de Melbourne et de son agglomération, nous empruntons la magnifique Black Spur Road où une végétation luxuriante nous ouvre ses portes. C’est parti pour un grand bol d’air pur !

Première nuit en van pour Zoe au bord de la Rubicon River au Kendalls Campground. Un camping primitif où nous redécouvrons les australiens et leur façon de camper ou plutôt, leur façon de déménager. Cela nous rappelle les… U.S. ! À côté, nous paraissons plutôt même ‘minimalistes’ avec notre engin.

Zoe prend ses marques à bord de notre Toyota et découvre le plaisir de se mettre dans la bouche toutes sortes de brindilles, feuilles, micro cailloux, fourmis… Ah…la vie au grand air !

De notre côté, on devient doucement des vrais pro du Tetris ‘spécialité van’ : une vraie organisation de vie dans un mouchoir de poche. Et puis 1.92m dans un van c’est pas forcement adapté, ça pique un peu le dos… Mais le fun est là et Zoe semble apprécier sa cabane perchée au-dessus de la cabine de pilotage.

Nous arrivons à Bright le lendemain où nous nous installons pour 3 nuits dans un camping familial où cette fois-ci, douches et branchement pour notre véhicule nous permettent de nous poser et d’avoir un peu de confort ! Encore une fois notre installation ne rivalise guère avec les organisations pointues de nos voisins. Cette bonne vieille couverture mexicaine trimballée partout en voit des vertes et des pas mûres.

Bright est une petite bourgade charmante située à seulement à 320m d’altitude. Haut lieu de vélo l’été (notamment de VTT) mais aussi base pour aller skier l’hiver, elle se situe au pied des stations de Hotham et Falls Creek.

Depuis Bright, nous découvrirons le Mont Buffalo, les Ladies Bath Falls, nous apprécierons les bains dans la Ovens River et nous embarquerons Zoe dans sa charrette pour une balade à vélo. A oui, session pêche pour ma part pendant que Zoe et Sarah font la sieste dans le van. Mais pas de poisson pour ce soir…

Et puis, il était temps d’aller explorer un peu plus le sud des Alpes Australiennes. Nous avons mis le cap sur Hotham (que j’avais pu découvrir en hiver avec Flo lors d’une session ski de rando). Après, une magnifique et sinueuse route de montagne, nous y découvrons une station très peu animée et exploitée (du moins en été) ce qui ne nous empêche pas de faire une petite rando et d’apprécier le calme qui y règne.

Nous continuons notre route pour aller découvrir Dinner Plain, une autre station un peu plus animée où l’on boit un café. Nous décidons finalement de pousser un peu plus loin que prévu et nous nous arrêtons à Anglers Rest dans un camping sauvage en bord de rivière. Baignade pour les uns et pêche pour les autres mais à part un ornithorynque qui me surprend, toujours rien au bout de l’hameçon…

Les routes sont toujours aussi magnifiques et peu fréquentées. Mieux vaut ne pas avoir de pépins de moteur…

Prochain stop : Falls Creek, une autre station de ski. Un peu plus animée que les autres avec des infrastructures VTT, nous optons pour une rando aux abords du Rock Valley Storage, son lac artificiel.

Et puis, sur les conseils de la serveuse du café du coin, nous décidons d’aller camper à Pretty Valley. Superbe lac d’altitude, j’en profite pour pêcher et cette fois ci… une belle truite ! Pendant ce temps Sarah et Zoe se baladent autour du lac et profitent du scénario de fin de journée. Un feu de camps et au lit !

Avant dernier jour, nous mettons les gaz direction Wongaratta. Sur le chemin, nous nous arrêterons non loin de Mount Beauty pour un bain dans les très locales Mermaid Pool & Rockpool. Petit coin de paradis, Zoe est aux anges et nous aussi. Nous pouvons alors rejoindre la peu intéressante ville de Wongaratta mais qui nous permettra de nous rapprocher de Melbourne où nous rendrons le van le lendemain.

Denier jour, rarement le plus passionnant… 3h30 d’autoroute pour rejoindre Brighton où nous dormirons dans notre ancien chez nous reprit par nos amis allemands Miri et Georgi. Mais avant cela, nous découvrons le test COVID en « drive » car nous avons finalement décidé de partir dans le Queensland le lendemain pour 10 jours à Noosa. Test obligatoire et la procédure est impressionnante.

Pour résumé, superbe séjour qui change de la playa. Nous avons été vraiment contents de notre boucle finalement choisie à la dernière minute. Le van à 3 c’était une chouette expérience même si le confort et l’organisation avec un bébé, un grand dadet, une dormeuse légère et beaucoup de bagages, ce n’est pas aussi facile que cela puisse paraitre. Mais ce sont que de bons souvenirs ! Et puis la montagne ça vous gagne !