Après avoir découverts les parcs nationaux les plus repûtes d’Utah – Canyonland, Arches, Capitol Reef, Bryce et Zion – nous voila partis pour 3 jours de camping direction le Lake Powell situé à la frontière avec l’Arizona. Un espace grandiose façonné à la fois par l’homme, la nature et le temps mais dont sa  fréquentation à l’approche des beaux jours peut surprendre… Retour sur cette virée en amoureux à 7 heures de Salt Lake City.

Lac naturel ou artificiel

Après 7 heures de route direction le Sud et un passage mémorable à 3 000m d’altitude où  nous avons été surpris par la neige, nous traversions la frontière Utah / Arizona en ce weekend de Memorial Day et n’oublions pas de retirer une heure à notre montre !

DSC_0082

Mais revenons sur ce fameux lac réputé pour son eau turquoise, ses falaises ocre et ses « house boats ». Ce magnifique paysage est le résultat obtenu après la construction du barrage de Glen Canyon en 1963 sur le Colorado, du fait des besoins en eau aussi bien en amont qu’en aval.

DSC_0185DSC_0105DSC_0124

Mais depuis plusieurs années beaucoup de questions ressurgissent quand au coté écologique du barrage notamment causant une forte évaporation de l’eau du lac mais également une retenue des riches sédiments du Colorado ne pouvant poursuivre leur déplacement naturel vers le sud. Ajoutez à cela une pratique sans limite de sports nautiques à moteur type hors-bords, house boats, jet-skis, wake surf…

Bref, un lieu magnifique créé par l’homme mais taillé par la nature les années passant.

Welcome to MERICA !

Camping-car de 15m de long tirant des 4X4, 4×4 de 7m de long tirant des caravanes, des remorques charriant quads, buggies, moto-cross et bateaux ! Voila pour un premier aperçu lorsque vous roulez direction le Lac Powell.

L’eau a toujours attiré la présence de l’homme. C’est ainsi que la ville de Page s’est développée au cours des 40 dernières années s’établissant camp de base pour toutes activités dans le Parc de Glenn Canyon (Lac Powell).

C’est l’aspect ultra touristique qui nous a marqué à notre arrivée au camping de Long Rock vendredi soir. Un surprenant mélange entre campeurs avertis – type hollandais sur la côte landaise – et ultra matérialisme américain où les mots « big », « bigger », « biggest » et « more » sont rois…

Une fois sur les bords de l’eau, les caravanes et autres camping-cars s’étendent toujours plus, les enfants font des courses de quads dans le sable, les familles se déplacent en buggy pour une balade nocturne, les jet-skis et hors-bords fusent sur le lac, les pères de famille lancent les barbecues au gaz ou au générateur à essence… Bref WELCOME TO MERICA:

DSC_0184 DSC_0182 DSC_0181 DSC_0186

Sur la terre des indiens !

Mais oublions tout cela et replongeons dans la  beauté d’une région où les indiens gouvernent toujours. Des paysages grandioses tirés des plus belles parutions de National Geographic et une immensité qui permet de fuir les cotes négatifs du tourisme de masse.

DSC_0162

On y découvre majoritairement des plages facilement accessibles ou un plus cachées ainsi que des canyons accessibles en randonnée, en kayak, en bateau-navette, ou en… jet-ski. On peut bien évidement s’y baigner durant toute la saison estivale mais c’est avant tout les couleurs ocre des falaises tombant dans une eau turquoise qui offrent un spectacle magnifique.

DSC_0090DSC_0240

Durant ces deux jours, nous avons pu admirer le fameux Horse Shoe Bend via une petite randonnée de 30 minutes puis profiter du lac avec une ballade de 4h en kayak ou il est alors facile de se trouver des criques désertes !

DSC_0159 DSC_0155 DSC_0154DSC_0193 DSC_0196 DSC_0224

Afin de rendre ce séjour complet nous ne pouvions pas manquer la visite guidée d’Antelope Canyon, certes chère et très touristique mais qui en vaut le détour. Peut être que ces photos vous rappellerons un certains fond d’écran disponible sur Windows, c’est ici ! Pour info, nous avons choisi Lower Canyon plutôt que Upper Canyon. Allez-y tôt !

DSC_0369 DSC_0294 DSC_0287 DSC_0375 DSC_0286

Wild Wild West

Pour notre dernière soirée nous avons décidé de fuir le camping de Long Rock pour quelque chose de plus sauvage et plus intimiste… C’est alors qu’avoir un 4×4 prend tout son sens car après avoir recherché un territoire autorisé au camping sauvage (BLM) nous avons emprunté un véritable chemin digne du Paris – Dakar ! Mais quel bonheur.

DSC_0253 DSC_0248 DSC_0244 DSC_0255

Bien que sur la route du retour, nous n’en finissions pas d’être surpris par dame nature ! Sous neige et pluie à l’aller, c’est sous un soleil radieux que nous traversions de nouvaux endroits magnifiques ponctués d’un piquenique en bord de lac d’altitude,  d’une pause au bord d’un canyon enneigé et d’une visite d’un cimetière en ce Memorial Day.

DSC_0380 DSC_0387 DSC_0400

Bref nous reviendrons au Lac Powell et ces alentours en choisissant bien la saison !