Voici le recit de notre premier road trip direction le Wyoming où nous avons passé le nouvel an dans la mythique station de ski de Jackson Hole baby !

New Year Eve

Passer un nouvel an à deux à l’autre bout du monde n’avait rien de commun, chacun de nous ayant passé les 26 derniers réveillons entourés de nos potes.

La voiture chargée de valises, de matériel de ski, de doudounes type « conditions extrêmes », nous voila partis à la conquête du Wyoming. Soucieux de voir se lancer deux Frenchies à la conquête de l’Amérique avec des températures annoncées glaciales (-25°C), le père de notre cher Pat’ nous conseilla vivement d’embarquer couvertures et thermos de thé chaud en cas de panne ou de quelconques soucis sur le route.

C’est parti pour 500km empruntant l’Interstate-15 direction le Nord. Au programme, le Nord de l’Utah longeant notre chaine de montagnes locale les Wasatchs puis traversée de l’Idaho et enfin arrivée dans le Wyoming où nous attendait Jackson Hole, temple mythique des cowboys et surtout des skieurs avertis.

DSC_0286 DSC_0295DSC_0298

 

Après cette route mémorable où nous avons franchi le célèbre Tetton Pass par un tout juste -12°C, nous voilà arrivés à JH !  Sous un soleil radieux et 30 cm de neige fraiche, nous avons pris possession de notre chambre au Miller Park Lodge où un jacuzzi et une cheminée nous attendaient (ici c’est l’Amérique, ne l’oublions pas !)

DSC_0293DSC_0300

 

Nous nous sommes alors empressés d’empiler les couches de vêtements avant de partir à la conquête de cette ville de Cowboys où régnait un petit -20°C. Très vite saisi par le froid, nous nous sommes vite retrouvés congelés et c’est alors que le célèbre The Million Dollar CowBoys Bar nous a ouvert ses portes. Petite bière locale assis sur les fameuses « selles de chevaux tabourets » pour célébrer notre premier road trip !

DSC_0456DSC_0475 DSC_0467 DSC_0463DSC_0325

DSC_0341DSC_0331

 

Bien que n’étant pas vraiment prêt pour la teuf du siècle, nous étions tout de même le 31 décembre… Nous avons alors assisté au feu d’artifices local et à la descente au flambeau – qu’on regarda en partie assis dans notre voiture le chauffage sur ON… Puis nous avons continué la soirée en s’invitant dans un célèbre restaurant, The Gun Barrel pour savourer la viande locale comme le bison avant de retrouver un autre bar mythique, le Silver Dollar Bar. Entourés de cowboys dansant plus ou moins élégamment la country, nous avons sagement attendus les 12 coups de minuit avant de trinquer autour d’un dernier cocktail qui nous permit de bien dormir, le 1er janvier s’annonçant sportif.

DSC_0358DSC_0386DSC_0381DSC_0410DSC_0403

To freeze, froze, frozen

Le lendemain matin, le thermomètre de la voiture affichait -26°C et nous étions alors partis pour skier toute la journée… Quelles températures nous attendaient au sommet ?

Il fallut réfléchir car le forfait journée s’élevait à 120$ par personne ! Alors hors de question de skier 1 heure… Bien décidés à ne pas se laisser impressionner, une carte de bleu de 240$ nous forcera à arpenter les pistes de Teton Village toute la journée.

IMG_1553

 

Notre plus grande stupeur a été de se retrouver congelés au bout de quelques minutes dans la file d’attente du téléphérique ne sentant déjà plus nos orteils et nos doigts.

Nous analisions alors le comportement des locaux ainsi que leurs tenus du jour : ont-ils aussi froid que nous ?  Durant la montée vers le « top », David demanda à sa voisine : « Excuse me, are you from here ? Are you cold ? » Elle nous rassura rapidement nous expliquant le phénomène de l’inversion dont nous étions en train de vivre : des températures glaciales en station se réchauffant en altitude. Une bizarrerie bien connue aux USA et que nous avions déjà vécue dans les Alpes.

FINAL 10.11 winter mapIMG_1558 IMG_1562

 

Brenda ne s’était pas trompée et après 1300m de montée verticale la température s’était considérablement réchauffée atteignant -3°C.  Une vue magnifique sur la vallée de Jackson et un « blue bird sky »  nous donnaient un aperçu de la journée qui s’offrait a nous.

IMG_1572IMG_1602

 

Nous passions une première journée de ski à découvrir la innombrables possibilités de descente, les nombreuses pistes non damées mais également les « groomed » dont une neige légère et abondante nous convenait à merveille. Nous observions le célèbre Corbet Couloir que nous n’avons malheureusement pas pu emprunter car fermé avant de s’arrêter pique niquer au soleil (sous l’œil interrogateur de certains américains ayant plus l’habitude de « snacker » sur les télésièges ou de prendre un bon burger au Logde de la station.

IMG_1644

 

16h pointait son nez, une dernière remontée par le « tram » pour 1200m de dénivelé rien que pour nous.

Voilà une première journée qui malgré un début difficile aura été magnifique !

Retour au Lodge et petit jacuzzi en guise de détente avant de retrouver le grand froid des ruelles désertes de Jackson Hole où seul les gros pickups chargés de moto-neiges s’y baladent pour venir se réchauffer dans les bars et restaurant animés, ce que nous manquerons pas de faire.

DSC_0493DSC_0448

 

Backcountry à l’américaine

Le lendemain la météo annonçait toujours un soleil radieux et les températures semblaient même se réchauffer. Nous avions accumulé la confiance nécessaire pour enfin se lancer dans le grand bain : le ski en backcountry.

Cela peut paraitre étrange mais Jackson Hole et l’ensemble des stations américaines disposent d’un domaine skiable délimité par de réelles barrières. A la différence de l’Europe, tout ce qui se situe à l’intérieur est sécurisé et totalement autorisé. On y trouve alors pistes damées (40%) et piste non damées (60%). Il est donc très facile de « rider la powpow » au sein même du domaine. Un entre-piste devient chez eux une piste. Et pour accéder à des zones plus engagées et moins convoitées il faut donc sortir de cette aire balisée MAIS en utilisant des « gates » situées le long des barrières. Si l’on vous surprend à sortir du domaine en passant sous les cordons, vous pouvez être sanctionnés par la « patrol » et notamment vous faire sucrer votre forfait ! Pour info, à JH il  y a seulement 7 portes d’accès mais donnant accès à une multitudes de « runs »… Ces portes ont alors pour objectifs de sensibiliser ceux qui souhaitent s’aventurer en dehors du domaine sécurisé et selon nous à restreindre le nombre de skieurs/snowboardeurs dans ces zones.

IMG_1659 IMG_1656

 

C’est sous les conseils avisés des pisteurs locaux, que nous avons emprunté l’une de ces « gates » pour s’attaquer un couloir de 600 mètres de dénivelé à Granite Canyon. This is « backcoutry skiing » baby !

Après quelques minutes de marche skies sur l’épaule nous nous sommes alors retrouvés perchés en haut d’un couloir bien raide parsemé de sapins où nous étions seules au monde. Neige fraiche et ciel dégagé pour une descente au top ! Non sans mal pour Sarah, où elle retrouvera le sourire une fois notre petite excursion terminée, fière de l’avoir fait. Un bonne bière et un sandwich autour d’une terrasse chauffée était bien mérité !

IMG_1666 IMG_1661 IMG_1675 IMG_1680 IMG_1687

Cette deuxième journée de ski fut inoubliable et nous donna envie d’y retourner malgré le prix exorbitants des forfaits journée..

C’est le 3 janvier que nous avons rebroussé chemin direction Salt Lake City. Après un super brunch à Persephone Bakery et quelques autocollants achetés en souvenirs de la mythique Jackson Hole, nous repartions pour 6h de route empruntant un autre itinéraire ou nous croisions nombreux « deers » et paysages incroyables…

DSC_0492 IMG_1727 DSC_0553

Jackson Hole n’est donc pas un mythe, c’est bien THE PLACE TO BE durant la saison d’hiver. Du très bon ski, des paysages à couper le souffle, des cowboys et une ambiance détente !