À défaut d’avoir investi dans une Casita australienne à notre arrivée à Melbourne, nous avons testé la location de van ! Voici le résumé de notre première escapade avec notre « Double Down » en compagnie de Marine et Flo, nos acolytes « Down-Unda ». Et merci bien la Reine !

Au programme : vol d’1h30 pour Sydney, on récupère la bête et en route vers le sud de la ville, cap vers Jervis Bay, 200km au sud. Les premières impressions avec la bête sont bonnes, musique branchée et ambiance vacance (de 4 jours), on décide de faire un plein de courses et de s’arrêter dîner « Asian Food » dans un bled à la sortie de Sydney. Le soleil se couchent tôt, c’est l’hiver, mais la météo dans le New South Wales (NSW) devrait être un peu plus généreuse qu’à Melbourne. Et oui, plus on remonte au nord, plus on se rapproche des tropiques et donc plus le climat est agréable.

On traverse alors le Royal National Park et ses routes sinueuses – de nuit, croisons que très peu de voitures et évoquons la « dame blanche » … Première surprise et premier avantage avec le van, le camping que nous visions étant fermé, on se park sur le bas-côté de la route, dans la forêt, et déplions les lits ! Good night.

Le trip peut vraiment commencer le lendemain. Premier stop au point de vue Stanwell Tops pour un petit déj improvisé sur le parking.  La vue nous laisse présager de la magnifie côte que nous allons découvrir. Ça surf au loin et ça enchante la troupe.

On attaque pour de bon la route de bord de mer, passons Coalcliff (« Coal » qui signifie charbon – et oui ici on extrait le charbon et ça fait débat) faisons un mini break à Coal Cliff Pool, l’une de ces énièmes très sympathique piscines construites de façon à ce que l’eau de l’océan les remplissent naturellement, puis traversons Sea Cliff Bridge.

C’est l’heure de la première session surf. On décide de s’arrêter à Sharkies Beach… Il y a du monde à l’eau alors on ne pense pas aux sharkies. Marine prend « la vague de sa Life », et moi aussi ! Après s’être bien dépensé, on discute avec un local afin d’avoir quelques spots de camping pour ce soir et filons déjeuner un peu plus loin. Météo automnale mais le soleil devrait faire son apparition pour les prochains jours.

On fait halte à Kiama après avoir de nouveau été surpris par cette fois ci des campings pleins ! Peu sont ouverts à cette période et ils se remplissent donc vite. Et puis le camping sauvage est interdit, il faut donc improviser. Après avoir déambuler à regarder quelques points de vue se demandant si on pouvait se garer et dormir dans ses endroits, on finit par se garer à côté de 2 autres vans sur un parking… Pas glorieux mais on rigole bien. Direction le bar du coin et un bon resto italien avant une deuxième nuitée dans le van.

Dimanche le temps est splendide. On file prendre le petit déj avec un point de vue pas déplaisant. Flo sort la canne à pêche, veut m’impressionner avec son lancer à 63m. Pour ma part je coince l’hameçon… dans les rochers. Bredouille mais on pourra dire qu’on n’a pas emmener la canne pour rien.

C’est l’heure de filer et d’aller explorer la fameuse Jervis Bay. Un bateau nous attend pour aller dire bonjour aux baleines. Bon, on se doute que l’on ne va pas partir dans une barquasse comme on le ferait au Galápagos ou en Papouasie mais apparemment ça vaut le coup. On oublie vite la centaine de touristos (comme nous) sur le bateau et profitons de ces 4 heures de spectacle incroyable. Baleines et dauphins paradent. Magnifique. Flo aurait même vu un requin-marteau mais il n’a pas de preuve alors bon… Passage de long de la falaise où l’on aperçoit des grimpeurs et le phare Point Perpendicular.

Après ces belles émotions, la « wild life » ne s’arrête pas là puisque notre camping pour la soirée regorge de kangourous qui se laissent approcher comme s’ils était adoptes… Ils sont apparemment habitués à la présence de l’homme dans cette petite réserve à l’ambiance redneck mais familiale.

Monday, c’est Queen Birthday ! Jour férié en Australie – oui la reine d’Angleterre est toujours la reine des australiens. Je ne ferai pas de cours d’histoire, ni de CTRL+C / CTRL+V de Wikipédia mais vous laisse vous renseigner si ça vous tente. En tout cas on remercie la reine pour cette belle journée. Pour le dernier jour, on a exploré Jervis Bay et ses plages paradisiaques. Les photos parlent d’elles-mêmes et on imagine que l’été au pic de la saison, ces plages sont légèrement plus fréquentées.

On finira par un stop surf pour Flo et moi sur la route du retour. Tout cela au coucher de soleil, un orage a l’horizon et des méduses qui attaquent Flo. On finira la route sous la pluie et je redéposerais toute la troupe à l’aéroport restant à Sydney quelques jours pour le boulot.