Une « Gay Pride » à Salt Lake City ?  Vous rigolez ? Ne me dites pas qu’un état conservateur et mormon où l’alcool, le tabac et les jeux sont ultra-contrôlés  ne laisse une bande de rigolos défilée en string sur des chars et cela à deux pas du Temple ? Et bien voici la réponse !

GAYS vs. MORMONS ou GAYS x MORMONS

Nous ne sommes ni à San Francisco, ni à New York. Bienvenue en plein centre ville de Salt Lake City, capitale mondiale des Mormons et de l’Utah, état Républicain depuis belle lurette. Bien que l’Utah reste majoritairement un état conservateur, sa capitale s’éveille peu à peu et en Décembre 2013, le mariage homosexuel est devenu légal.

Cependant, la religion Mormone (LDS) reste partagée et déclare dans ces textes que toute personne, homosexuelle ou hétérosexuelle peut devenir et rester membre de l’Eglise dès lors qu’elle respecte la loi de chasteté, principe commun à tous les membres des l’Eglise. Plus récemment l’Eglise a apporté un soutien à une série de textes de loi contre les discriminations à l’encontre des homosexuelles. Plus généralement, l’Eglise s’oppose à l’extension des droit légaux pour les gays et lesbiennes car selon leur point de vue, cela affaiblirait l’institution de la famille créée par Dieu.

Voila pour l’histoire, pour ce qui est des faits, nous avons bien assisté à deux jours de Gay Pride dont une parade dominical de taille, sillonnant le centre ville ou certains groupes de Mormons affichaient dignement leur position soutenant l’homosexualité !

DSC_0429 DSC_0463 DSC_0522 DSC_0435 DSC_0425 DSC_0427

La Gay Pride et son utilisation Marketing

Nous ne sommes ni à Paris, ni à Berlin. Nous sommes aux USA. Quelle merveille de pouvoir assister à ce type de manifestation sociale et de comparer avec ce que nous connaissons. Je ne vous parle évidemment pas de Gay Pride annecienne mais de Gay Pride parisienne, toulousaine ou lyonnaise.

DSC_0449 DSC_0451

Il est 10 heures dimanche matin et nous descendons en vélo de notre quartier perchés en haut de Down Town pour  admirer la parade. Il faudra rester derrière les barrières – tout comme un défilé du 14 juillet à Paris – pour contempler le spectacle. Car oui, c’est un spectacle. Mais pas n’importe lequel. Oubliez les centaines de chars multicolores ou danseuses et danseurs gays, lesbiennes et transsexuels se trémoussent en lançant préservatifs et flyers. Ici c’est nettement plus rangé et plus sage avec des groupes défilant au nom d’une organisation ou d’une… société ! American Express, l’universite de l’Utah, Wells Fargo Bank, Ikea, les Bouddhistes, VISA, Starbucks, Adobe, les Pompiers, la Police, Macy’s mais aussi des maires de quartier ainsi que organisations religieuses…

DSC_0531DSC_0469 DSC_0476DSC_0506 DSC_0502DSC_0504DSC_0456 DSC_0436 DSC_0432 DSC_0507 DSC_0523DSC_0513

Tout le monde est alors réuni pour la même cause, ce qui permet de dire que l’homosexualité semble plus ancrée et accueillie dans la société américaine.  Même ici à SLC ! Reste que pour nous français, il est difficile de ne pas penser que les entreprises viennent également étaler leur marketing en jouant la carte sociale et en communicant sur leurs enseignes.   Ces dernières ne lésinant pas sur la distribution de flyers, d’autocollants et de cadeaux, auprès d’une foule avide de goodies…

Bref, nous aux Etats-Unis, le pays ou tout est possible et ou le marketing et la communication sont rois ! Un seul regret : ne pas avoir apercu les « anti-gays » revendiquer leurs opinions… A vrai dire, c’est bon signe !

DSC_0537