C’est l’histoire de notre premier Noel américain et de quelques jours de vacances en prime.

American House Party

Nous voici le 23 décembre et après quelques jours d’acclimatation pour Sarah et le temps d’arpenter la ville à pieds, de trouver une voiture, une carte SIM américaine, de s’enregistrer à la Social Security, de s’inscrire au cours d’anglais et de faire la connaissance de Patrick Harrington et ses amis, nous avons pu découvrir ce qu’était une vraie « American House Party »

IMG_1271

Tout comme dans ces films où festoie les jeunes américains, nous voila arrivé dans la belle maison de Alex Andrews, ancien snowboardeur professionnel et avant tout très bon ami de Pat’, où tous les gens semblaient « hyper cool ». Pour ce noël entre amis (une soixantaine de personnes tout de même) intitulé Elephant Party, la règle fut la suivante : apporter un cadeau d’une valeur de 10$ maximum par personne. Pour se fondre au mieux dans cette soirée qui s’annonçait grandiose il nous a fallut :

  • Faire des « huggs » pour dire bonjour et ne pas se tromper en tendant la joue,
  • Faire des checks,
  • Trinquer mainte fois,
  • S’exclamer à base de « it’s insaaaane», « it’s dooope man », « awesome » ….

Côté breuvage, rien de bien différent comparé à nos french parties, mais nous n’allions pas mourir de soif puisqu’une poubelle de 150L remplie de glaçons et de bières nous attendait. Egalement, les célèbres gobelets rouges et un alignement de bouteilles en tout genre.

Après avoir discuté avec une partie de l’assemblée vint le moment tant attendu : la distribution des cadeaux. Plus de 60 paquets qui seront récoltés en fonctions d’un numéro reçu à notre arrivée. Un part un, nous sommes allés choisir le présent qui nous semblait le plus attrayant au travers son emballage…

Cela se traduisit par une heure de rigolades, puisque la créativité de chacun avait été mise à contribution… Allant des cookies magiques, aux shooters en formes de pénis an passant par des feus d’artifices de taille conséquente et autres cadeaux tout aussi délirants les uns que les autres. L’anecdote à retenir est que notre « buddy » Pat’ acheta exactement le même cadeau que nous parmi la centaine d’offrandes : une chaussette en laine spécial pénis aux couleurs de noël pour ne pas attraper froid à la bistouquette…

IMG_1278

A croire que les hôtes de la soirée avaient voulu nous préserver pour une première puisque David tomba sur un sac de billes et autres gentilles babioles et moi sur un tir à l’arc d’enfant…

IMG_1286

Alors que la soirée bâtait son plein, on se rendit vite compte que même à 8 500 kilomètres de la France, les soirées entre potes étaient les mêmes ! Rendez-vous l’année prochaine pour la nouvelle Elephant Party !

 

Premier Noel  Americain

Nous sommes le 24 décembre et nos premiers gestes en se levant ont été de regarder nos téléphones portables, de se connecter sur la toile et de se rendre compte qu’en France tout le monde est déjà en train de fêter Noel…Un petit pincement au cœur quand les photos de foie gras et autres mets bien français nous sont parvenus. Mais nous avons été vite rassuré puisque que notre 1er Noel dans une famille américaine s’annonçait grandiose !

DSC_0124Surnommé “Scruff”, John le père de Patrick

 Pat’ et sa famille nous avaient donc conviés à réveillonner dans leur belle maison. John « Scruff », Sharon « Bare », Kate et Hannah nous attendaient vers 17h afin de finir de cuisiner tous ensemble comme cela se fait beaucoup aux Etats-Unis. Puis, nous avons rapidement pris nos aises et après un bénédicité expéditif, nous nous sommes jetés sur la nourriture concoctée par Scruff et ses inspirations européennes.

DSC_0122 Le fameux Pat’

DSC_0132Katie, la soeur cadette de Pat’

DSC_0131Hannah, la benjamine

 

Après avoir levé notre verre au moins 6 ou 7 fois durant le diner pour se rappeler du bonheur dont nous jouissions , nous savions alors que nous avions trouvé notre famille américaine d’adoption.

Entre chansons, pianos, exercice d’accents locaux à imiter et cadeaux, nous avons passé une soirée digne d’un Noel français. Nous sommes alors reparti le ventre plein et la tête remplie d’émotion au vue du Noel que nous venions de passer malgré les à 8500 kilomètres qui nous séparaient de nos familles respectives.

Un accueil des plus chaleureux, qui nous permit de passer un super Noel, même si le fois gras et les huitres étaient restés sur le banc des absents.

DSC_0120DSC_0121DSC_0101

Nos cadeaux made in France pour la famille Harrington

 

Le lendemain matin, des cadeaux nous attendaient sous notre propre sapin ! Sarah pour David, David pour Sarah mais aussi plein de paquets venus de France… Nous étions peut être seulement deux mais les cadeaux n’avaient jamais été aussi nombreux ! Puis le 25 décembre aux alentours de 16h, nous étions invites chez Frody, autrichiens installé aux Etats-Unis depuis plus de 30 ans mais avant tout meilleur ami de Scruff. Un rituel chaque année où il ouvre sa maison et cuisine plein de bonnes choses dont lui seul a le secret… Frody a notamment été le cuisiner privé de Ford, président des Etats-Unis de 1974 a 1977…

 IMG_1343 IMG_1337 DSC_0161

A l’américaine : les voisins sont venus n0us offrir une plante !

 DSC_0188

 

Happy Holidays

Après les festivités de fin d’année et au vu de la neige qui était tombée ces derniers jours, nous sommes empressés d’aller tester la station de Snowbasin non loin de Ogden, ville au nord où se rend David quotidiennement pour aller travailler. C’est ici qu’il a pu se procurer un forfait saison aux frais de Salomon ! Soleil et neige étaient au rendez-vous. Puis nous avons merveilleusement bien fini la journée sur les conseils de Pat’ avec une bière et un Star Burger au mythique saloon locale de Huntsville le dénommé : Shooting Star Saloon. Un dépaysement assuré en terme d’après-ski, se différenciant notamment des bars de Megève…

DSC_0164 DSC_0170IMG_1366IMG_1394IMG_1398IMG_1404 IMG_1411IMG_1406

 

Nous avons également profités de ces quelques jours fériés pour aller découvrir Antelope Island ou plutôt l’île aux 700 bisons. L’iles aux Antilopes est située sur notre célèbre lac salée « Great Salt Lake » et nous avons profité de cette excursion pour découvrir cet endroit mystérieux. Oubliez l’eau turquoise du lac d’Annecy ! Bien que la baignade soit autorisée il ne faut pas oublier que la teneur en sel est 6 à 7 fois plus importante que dans la mer… Nous attendrons les beaux jours pour s’y tremper.

DSC_0196 DSC_0205 DSC_0219

En attendant, nous avons roulé sur cette ile, admirant l’immensité des paysages et la magnifique vue sur les Wasatchs. Mais le plus excitant étant peut être de croiser de grandes bêtes noir en liberté broutant les quelques kilomètres carrés de verdure : les Bisons.

DSC_0207DSC_0215DSC_0216DSC_0234