Bienvenue au Texas ! Mais pas vraiment… Austin n’est pas ce que l’on peut imaginer de la capitale de cet immense état conservateur, pro armes à feu où le rodéo règne en maitre. Austin, c’est une agglomération d’environ 2 millions d’habitants qui se développe à tout vitesse puisqu’elle est aujourd’hui la ville américaine qui grossie le plus rapidement (Salt Lake City ne se trouvant pas loin derrière en terme de croissance).

Autoproclamée « capitale mondiale de la musique live » et ayant pour slogan (non officiel) « Keep Austin Weird », nous n’avons vraiment pas eu l’impression de se balader dans l’état de Georges W. Bush ou encore Ted Cruz…

Nous avons adoré son influence mexicaine, son organisation qui vous trimballe entre « big buildings », piscine naturelle, boutiques branchées et quartier « eco », ses food-trucks, sa verdure et les douches de pluie chaude, les e-trottinettes Bird, sa musique et tout simplement son ambiance.

Débarqués vendredi soir après un vol direct de 3h depuis SLC, nous avions opté pour une chambre Airbnb dans le quartier de Travis Height non loin de S. Congress Avenue ou règnent boutiques et restaurants à la mode. Le week-end a bien commence avec un mojito devant un concert au Guero’s.

Samedi, nous nous sommes fait surprendre par un étouffante chaleur et un taux d’humidité à vous faire dégouliner de sueur après 100m de marche… C’est alors que nous sommes tombés nez à nez avec les e-trottinettes Bird en service depuis peu à Austin. A vrai dire, elles nous ont sauvé car rapides et donc rafraîchissantes… Honnêtement, elles nous ont aussi permis de parcourir la ville de long en large et de manière plutôt fun.

Avec cette chaleur, la visite de Barton Springs tombait à pic ! Unique installation, cette source située en plein milieu de la ville a été aménagée en piscine publique dans les année 20. On y a passé 2h à se rafraîchir et à contempler les familles et groupes de potes venus eux aussi piquer une tête !

De retour sur nos Birds, nous avons filé à la Hope Outdoor Gallery – un espace dédié aux graffitis où tout le monde peut se prendre pour Banksy… Puis petit arrêt au majestueux Heath Eiland and Morgan Moss skatepark, kombucha au skateshop No-Comply, pause pour admirer une session de Yoga publique devant le Capitol, passage express dans le pure down-town qui ne nous a peu inspiré (comme souvent dans les villes américaines) et enfin manger mexicain chez Torchy’s !

Dimanche, de retour sur nos « e-scooters », nous avons « rides » le long de la Colorado River qui traverse la ville avant d’atteindre East Austin et de se régaler avec la foire aux chien, un marché DYI, des et food-trucks de partout… Glace bien méritée de retour dans notre quartier puis dernière douche de pluie avant de reprendre l’avion en fin d’après-midi.  Bref, nous nous sommes bien laisse portes et avons bien déambulé pendant 2 jours ; c’est ainsi cela que nous avons apprécié Austin.