Comme promis je tenais à vous parler de mes ressentis après 8 mois passés aux USA et quelques aller-retours en Europe. Mais tout d’abord je tiens à signaler cette chance de pouvoir rentrer régulièrement grâce à mon travail et tire mon chapeau à Sarah qui me voit embrasser famille et amis « régulièrement ».

Depuis mon retour de Barcelone en Avril dernier, je me suis rendu compte que je commençais à me sentir chez moi dans notre nouvelle vie américaine. Non pas content de quitter l’Europe ou les quelques amis aperçus lors d’un meeting en Catalogne mais tout simplement car envie de rentrer à la maison et de retrouver ma « wife » et mon quotidien. Plutôt bon signe, ce sentiment témoignant d’une bonne intégration en Utah !

Ma dernière visite européenne a été marquée par un mélange de sentiments divers et variés. Mais alors que je commence à écrire cet article au beau milieu du Canada à quelques 10 000 mètres d’altitude, je reste le plus heureux du monde à l’idée de retrouver Sarah après une semaine pleine.

Voici quelques ressentis et anecdotes d’expatrié après mes quelques passages en Europe :

  1. Devenir exigeant en avion et dire que voyager c’est chiant.
  2. Retrouver les potes et voir que l’amitié est inchangée.
  3. Passer de « 40 degrés cagnard » à « 15 degrés pluie » en arrivant en Finlande.
  4. Retrouver les ruelles d’Annecy légèrement plus étroites que nos avenues 2 x 3 voies.
  5. Se rendre compte que OUI le finlandais est froid par rapport au « How are you doing ? » quotidien.
  6. Se rendre compte que OUI le français n’est pas toujours agréable par rapport au « How can I help you ? » quotidien.
  7. Renouer avec de l’architecture vieille de plus de… 200 ans.
  8. Manger des burgers « made in France » presque aussi bons mais plus petits que nos « made in U.S ».
  9. Se rendre compte que la 206 d’Alexis serait un véritable OVNI à Salt Lake.
  10. Réapprendre à passer les vitesses et à s’arrêter au feu rouge même si l’on veut tourner à droite.
  11. Demander aux taxis de s’arrêter à une banque pour retirer du cash c’est lourd.
  12. Payer avec des pièces et des billets c’est peu pratique.
  13. Ne pas avoir un serveur qui te ressert de l’eau gelée toutes les 5 minutes ca soulage. 
  14. Faire des tours de pâtés de maison pour se garer ca faisait 8 mois !
  15. Pénétrer dans une boulangerie c’est une expérience unique et ca change du pain de chez Smith’s.
  16. Ne pas avoir le blocage du pistolet à essence et rester appuyer pour faire le plein ca fait mal aux mains.
  17. Raconter 1 000 fois ta nouvelle vie mais toujours avec grand plaisir c’est que du bonheur.
  18. Voir des gens fumer des cigarettes ca fait bizarre et ca ne donne pas envie de s’y remettre.
  19. Etre coincer dans les embouteillages ce n’est plus possible.
  20. Manger à la Sodexo le midi ca n’a pas de prix même si les lunch-packs de Sarah sont trop bons !
  21. Rouler « alone » dans les Dombes sur de petites routes de campagne ca donne le big smile.
  22. Se rendre compte que le lac d’Annecy est une pépite et que cela manque – oui oui et oui !
  23. Les terrasses « à la française » on veut bien les importer à Salt Lake.
  24. Un bon fromage qui pue à 7h du matin c’est renouer avec le terroir français, merci Bapt’.
  25. Entendre « tu fais quoi cet été ? » te rappelle que tu as eu 7 semaines de vacances dans une vie.
  26. Les magasins fermés le dimanche, ca sert à quoi ?
  27. Un bon déjeuner dominical en famille ce n’est finalement pas si mal.
  28. Avoir le choix entre un demi ou une pinte c’est presque un luxe.
  29. Ne pas donner de « tips » au resto ca rendrait presque mal à l’aise. Ici c’est 18-20% de la note !
  30. Retrouver Sarah, son lit, sa maison, son potager, ses vélos, sa voiture, son soleil et son quotidien ca n’a pas de prix.

David.