Après notre périple en camping-car de Brisbane à Sydney, nous avons choisi de poser nos valises à Manly, un quartier de Sydney situé dans le Nord de l’agglomération et réputé pour ses plages et sa “surf vibe”.

Cette petite ville de bord de mer est considérée comme l’une des stations balnéaires de Sydney (avec Bondi pour les connaisseurs). Manly a la particularité d’avoir deux fronts de mer : l’un sur l’océan Pacifique et l’autre sur la baie de Sydney. Du coup, un côté plutôt surf avec des vagues mythiques et de l’autre , un côté eau bleu cristalline et calme. L’autre point positif, c’est le fait d’être à seulement 20 minutes en bateau du coeur de Sydney.

Ce sont pour toutes ces raisons que nous avons décidé de cette pause pour profiter de la douceur de vie de Manly tout en pouvant bénéficier de la trépidante vie de Sydney.

Cette fois-ci nous n’allons pas nous lancer dans un article détaillé de nos activités puisque pendant ces 15 jours nous nous sommes mis au rythme local et nous avons principalement profiter de la douceur de vie de ce petit paradis.

Nos journées commençaient en général par le plaisir de tester les jolis cafés du quartier. Nous vous avions dit par ailleurs que le café (enfin les milles sortes de cafés: latte, flat white, long black, capu…) était une vraie institution en Australie ? En général le premier se prend aux alentours de 7h au coffee shop du coin avec les locaux – en apportant sa propre tasse bien sur si tu le prends à emporter.

Ensuite nous avions le choix entre une balade le long de la baie ou du côté océan. D’ailleurs la célèbre marche de 10km “Manly to the Spit Bridge” qui longe toute une partie de la baie de Sydney est vraiment magnifique et offre de superbes points vues sur Sydney et les petites criques environnantes.

C’est assez surprenant d’avoir cette nature si proche d’une ville de plus de 5 millions d’habitants qui est de Sydney.

Pas la peine de citer le nombre de baignades que nous avons fait dans la baie de Sydney, sachant que notre Airbnb était à peu près à 150 mètres d’une des petite plage de la baie. Clairement, nous partions en maillot de l’appartement et au bout de 4 jours nous nous sentions comme de vrais locaux retrouvant toujours les mêmes têtes. Un véritable luxe de prendre son temps et de retourner trois fois au même endroit sans se poser de questions.

Et puis, le grand avantage d’être installés au même endroit pour 15 jours c’est que nous pouvions aussi chacun profiter de nos moments. Alors que David avait activé le mode “local” en allant surfer à vélo, planche sous le bras sur les spots connus de Manly et Queenscliff, Sarah de son côté, préférait aller taquiner les spots de snorkelling côté baie, où elle a decpibert la richesse des font marins environnants grâce un jeune passionné du coin. Elle aurait même vu même un ‘requin banjo’.

Et puis, le tout accompagné de quelques footings, apéros et pique-niques au bord de l’eau ou encore des siestes dans un vrai lit !

Bien sur, nous sommes aussi allés en bateau à Sydney à plusieurs reprises.. Son emblématique opéra, le marché aux poissons quiun régal pour les yeux et les papilles et puis le jardin botanique, un oasis de verdure au milieu des gratte-ciels ou encore par le musée d’Art Contemporain ainsi que la célèbre plage de Bondi. C’était super agréable de retrouver une grande ville avec toute la vie et la culture qui va avec. Mais nous vous avouerons qu’en plein COVID, sans touriste avec beaucoup de personnes en télé-travail, le centre ville avait un petit coté triste et délaissé !

Et puis pour couronner le tout, ce qui a ajouté à ce se séjour ce sentiment de sentir ‘chez soi’ et grâce à la force des réseaux sociaux nous avons retrouvé un couple français d’amis d’amis d’amis… qui s’avérait habiter à 3 minutes de notre Airbnb. Mayeule et Jj ! Après un café et un dîner ensemble nous avions l’impression de les connaitre depuis toujours. Ils auront bien essayé de nous convaincre de rester habiter ici et nous avouons que ça donnait presque envie !

Alors voilà, pendant ce voyage il était important pour nous de prendre le temps. Prendre le temps de s’imprégner des lieux où l’on se trouvait et des gens qui y vivent. Prendre le temps de la découverte en privilégiant la qualité du quotidien sans avoir de plan pour le lendemain.

Et puis voyager avec un bébé en bougeant tous les jours c’est clairement pas de tout repos alors c’était important aussi des moments où chacun pouvait avoir ses repères au moins pour quelques jours .